Index du Forum


 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

The Beatles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les incontournables des D.J du Barbecue-Club -> Bios des Sixtie's Stars
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JCB [the BOSS]
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 45

MessagePosté le: Mar 19 Juin - 09:34 (2007)    Sujet du message: The Beatles Répondre en citant

THE BEATLES




Les 4 garçons de Liverpool...
Le Plus Grand Groupe de l'Histoire


BIOGRAPHIE


Qui sont les Beatles ? Les Beatles sont le plus grand groupe de l’histoire.
Pour le vérifier, il existe une méthode infaillible et j’invite tout un chacun à en faire l’expérience : Essayez de taper le mot Beatles dans un document Word. Faites sciemment une faute ou omettez volontairement de mettre la majuscule. Le correcteur d’orthographe nous signale la faute. Maintenant, essayez avec Rolling Stones, Beach Boys, Kinks, Byrds...

Le mot Beatles est la contraction de beat (rythme) et beetles (scarabées). C’est Stuart Sutcliffe, alors membre du groupe, qui avait imaginé ce nom, en réponse aux Crickets, le groupe de Buddy Holly.

En 1957, Paul McCartney assiste à un concert des Quarrymen. A la pause, il s’approche du leader, John Lennon et lui montre de quelle manière il joue «Be Bop A Lula» à la guitare. Lennon, impressionné, demande à McCartney d’intégrer le groupe. Plusieurs mois, plusieurs changements de noms et plusieurs coups de sang de Lennon plus tard, c’est au tour de George Harrison, un ami de Paul McCartney, de devenir le guitariste solo des Silver Beatles. Le batteur est encore Pete Best, remplacé au début des années soixante par Richard Starkey dit Ringo Starr. Ce genre d’histoire arrive probablement chaque semaine dans chaque lycée. La différence, c’est que ces quatre garçons là ont inventé la pop, de ses balbutiements jusqu’à la maturité, en une vertigineuse accélération de l’Histoire.

La carrière fulgurante des Fab’Four a duré huit ans, de 1962 à 1970. On compte 13 albums originaux. De 1962 à 1964, le groupe enchaîne les albums et les tournées triomphales. C’est en 1963 que débute la « Beatlesmania » qui conduit d’ailleurs le groupe à abandonner la scène pour ne se consacrer qu’aux enregistrements en studio. Leurs concerts étaient devenus des messes hystériques au cours desquelles ils ne s’entendaient plus jouer. A cette période, McCartney se réveille avec la mélodie de «Yesterday» dans la tête. Les paroles d’origine étaient «Scrambled eggs, have an omelet with some Munster cheese, put your dishes in the washbean please, so I can clean the scrambled eggs».

La sortie de l’album «Rubber Soul», en 1965, marque un tournant important dans la carrière du groupe. La qualité sonore se fait beaucoup plus sophistiquée, les paroles des chansons deviennent plus graves et mystérieuses. John Lennon, quant à lui, laisse libre cours à son imaginaire surréaliste. A ce stade, il est nécessaire de replacer cet élan créatif dans le contexte de l’époque. Les Beatles et les Rolling Stones ont souvent été mis en opposition. On est « Beatles » ou on est « Stones ». Or, il apparaît que la véritable compétition, empreinte d’admiration réciproque, ne se jouait pas sur le territoire Britannique mais entre l’Angleterre et les Etats Unis, entre les Beatles et les Beach Boys. Certains ont d’ailleurs mis la grave dépression de Brian Wilson sur le dos des Fab Four. Les Stones et les Beatles ne sont pas dans la même catégorie. Jagger et sa bande sont bel et bien un groupe de blues. Les Beatles ont été un groupe de pop.

A partir de 1965, le style skiffle a disparu chez les Beatles, les Beach Boys ont lâché leurs surfs et leur leader surdoué Brian Wilson souhaite donner aux productions des garçons plagistes une facture plus élaborée, plus complexe. Il se met en tête de concurrencer le groupe de Liverpool. Pour cela, il écrit «Today». A quoi les Beatles répondent par «Revolver» (1966), qui reste un des premier petits bijoux de la pop. De son côté, Brian Wilson prépare son chef d’œuvre, «Pet Sounds», son meilleur album. On y trouve les titres «Good Vibrations» ou «God Only Knows» dont Paul McCartney déclara plus tard qu’il s’agissait de la plus belle chanson jamais écrite.

En 1967, alors que l’émulation entre les deux groupes est à son comble, les Beatles «tuent le concours» en sortant «Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band». Les Beach Boys n’auront plus de titre classé numéro 1 jusqu’en 1988, avec «Kokomo», bande originale du film «Cocktail».

«Sgt. Pepper’s» est le premier album conceptuel de l’histoire de la musique, un «pop opéra» dans lequel les morceaux ne sont séparés par aucun temps mort. La richesse musicale de cet album est extraordinaire. Musique indienne, orchestres philharmoniques, visions psychédéliques perçues sous l’effet de drogues s’y côtoient dans une évidente fluidité. Lorsque qu’on fit remarquer que les initiales de la chanson «Lucy In The Sky With Diamonds» étaient LSD, John Lennon, qui l’avait composée, argumenta en prétendant que ce morceau avait été inspiré par un dessin de son jeune fils Julian.

Entre 1967 et 1970, les Beatles sortent quelques albums majeurs. «Magical Mystery Tour», le «White album» le meilleur double album de l’histoire de la pop, «Yellow Submarine» peut être un peu plus faible que les autres, «Abbey Road», un de leurs chefs d’œuvre, mené par McCartney, et «Let It Be».
Le climat très tendu mène le groupe à la séparation, en 1970
.

A noter, la carrière du groupe est indissociable de leur collaboration avec le producteur George Martin, qui fut le chef d’orchestre, l’arrangeur génial, le cinquième Beatles.

Les rumeurs persistantes de reformation ont cessé le 8 décembre 1980, le jour où Mark Chapman a tué John Lennon, au pied du Dakota Hotel, à New York. Ringo Starr enregistre parfois quelques titres de variété. George Harrison est mort d’un cancer en 2001, après avoir mené une carrière post Beatles empreinte de compositions élégantes et raffinées. Paul McCartney continue de composer de sublimes morceaux.

Le plus grand groupe de tous les temps a été mille fois copié, jamais égalé. Ces quatre garçons les moins dans le vent de leur époque ont su incarner subtilement la révolte, l’insouciance et la jeunesse.

Source : ados.fr music
: http://musique.ados.fr/


_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Juin - 09:34 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les incontournables des D.J du Barbecue-Club -> Bios des Sixtie's Stars Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com