Index du Forum


 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'HISTOIRE DU BARBECUE-CLUB

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> "L'Epopée du Barebecue-Club" -> Histoire du Barbecue-CLub
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JCB [the BOSS]
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 45

MessagePosté le: Sam 16 Juin - 11:22 (2007)    Sujet du message: L'HISTOIRE DU BARBECUE-CLUB Répondre en citant

" LE BARBECUE CLUB "


SON HISTOIRE


Tout à commencé début mars 1966… J’étais tout juste marié [avec Monique, qui préférait le prénom usuel de « Véronique »], ma sœur Luce et moi avions l’idée de créer une « boîte pour jeunes » [plus communément appelée aujourd’hui « discothèque »], j’avais 21 ans, Monique 18…

La sœur de mon père, ma marraine, avait un commerce de café-restaurant-pension « Le Bon Gîte » situé à Injoux-Génissiat (Ain), à la croisée des routes, au lieu-dit « Le Poteau », tout près de Bellegarde-sur-Valserine, et… de Coupy, hameau de Bellegarde, ma ville natale.

Souhaitant se retirer des affaires, ma marraine, voulant me mettre le « pied à l’étrier » nous a cédé son fonds de commerce pour la création d’un café-restaurant-discothèque : LE BARBECUE-CLUB !



Le "Café-Restaurant-Hôtel "Le Bon Gîte" (En 1966, que m'avait cédé ma marraine)

Le café-restaurant

La deuxième semaine de mars nous avons commencé les transformations nécessaires, en s’attaquant tout d’abord, à la partie « café-restaurant », que nous avons ouvert pour Pâques 1966… La petite salle [celle de l’ex. café] décorée style « rustique montagnard » avec des couenneaux [planche de sapin brut dont une surface est recouverte d’écorce, d’un mètre vingt environ] plaqués aux murs, de 7 tables, aux plateaux de bois brut de forte épaisseur, entourées de bancs, et de tabourets… Dans l’angle de la salle, une petite « hotte-mangeoire »… garnie de foin !!! Un tout petit comptoir en sapin brut au bar, un vrai barbecue dans un angle, où nous réalisions devant nos clients les diverses grillades… de la carte du restaurant composée, entre-autres, de plats régionaux, fondues savoyardes, raclettes… et la spécialité maison « les spaghettis », dont Luce avait le secret de sa fameuse sauce bolognaise… la carte des vins était essentiellement régionale, avec les bons vins du Bugey et de Savoie… dont la fameuse Roussette de Seyssel de la Maison Mollex de Corbonod et la non moins fameuse Méthode Traditionnelle le « Royal-Seyssel » de la Maison Varichon et Clerc de Seyssel !



Le "Bar" avec "Véro" qui sert, Jojo mon neveu qui "allume" notre grand pote "Pétrus" [Pierre Dinnat, d'Arlod],
et une "groupie" de Bellegarde...
A droite... le "coin des amis" sous la hotte de foin dans l'angle de la salle


La discothèque

Les travaux se poursuivaient activement pour la transformation de l’ex. salle de restaurant du « Bon Gîte » en « discothèque, club de danse » du Barbecue-Club… Nous avions fait appel pour ces travaux à un entrepreneur proche de mon beau-frère Lucien, assisté par son ouvrier, le très sympathique Corse… et Basque Martin, (qui ne nous a plus quitté durant les presque trois ans passé dans notre entreprise)…

Nous avions une salle d’environ 100 m² à notre disposition, nous l’avons décorée, comme le café-restaurant, de façon « rustique montagnarde », avec de grands couenneaux plaqués aux murs et taillés en pointe, nous avons aménagé quelques petits alvéoles pour que nos clients soient plus en « intimité », chaque alvéole ceinturée sur trois côtés de couenneaux de séparation se terminant par un « petit tronc d’arbuste » qui allait jusqu’au plafond… une table basse rustique au plateau de bois brut épais, de bancs et tabourets de bois brut… Pour recevoir les « groupes » que nous aurions à engager pour les fins de semaines (vendredis, samedis et dimanches, la plupart du temps), une toute petite estrade-podium d’environ 8 m², surélevée de 80 cm, dans le fond droit de la salle…

Un réduit « bar et sono », situé en bordure de salle », l’antre des « Maîtres de la Musique »… ... Dont l’appellation actuelle est le D.J. = disque-jockey, qui étaient "Pétrus", Pierre Dinnat et "Jojo" [Georges Sydney] mon neveu… comprenant une chaîne stéréo avec deux platines, micro, et deux « grandes » enceintes placées dans la salle… de marque Philips, que nous avions acheté à Bellegarde chez LE spécialiste de l’époque la Maison Ducruet…

De superbes toilettes séparées, filles et garçons, avec lavabos et à l’entrée, sur le côté droit du bâtiment, un réduit servant de sas-d’entrée, pour « filtrer » les entrées, comprenant la caisse, bordé de couenneaux masquant la salle de la discothèque…


Lancement inaugural du Barbecue-Club avec…
ANTOINE... Au Poteau !


Antoine avec son célèbre harmonica... dans ses "Elucubrations d'Antoine" (Son 1er 45 EP chez Vogue)


La Porsche 356 de mon "beauf" Lucien, l'imprésario d'Antoine... devant le Barbecue-Club
(Façade "Café-Restaurant")

Début juillet 1966, tout était prêt pour l’inauguration du Barbecue-Club… Afin de prévoir un lancement inaugural médiatisé, mon beau-frère Lucien Salles [imprésario de la nouvelle vedette yé-yé du moment le célébrissime chanteur « ANTOINE… et ses non moins célèbres… Elucubrations »], étant de passage entre deux spectacles venant de Genève et se rendant à Grenoble… nous avait prévenu de sa visite pour une étape-déjeuner, avec toute son équipe de musiciens les « Problèmes » [qui deviendront ensuite les « Charlots »], son ami Jean-Marie Périer, le célèbre photographe et ami des « Yé-yé » et son entourage… Nous avons demandé au Dauphiné-Libéré, un des principaux journaux locaux, de faire un petit compte rendu et quelques photos de l’événement. Cette « publicité » nous a été salutaire… pour réussir notre ouverture.


L'article de J. Ration, du Dauphiné-Libéré de Bellegarde-sur-Valserine


Grande Parade du Jeudi 14 Juillet 1966


Devant le Dauphiné-Libéré, rue de la République à Bellegarde-sur-Valserine...
Conduisant le tracteur Jean-Claude, dans la remorque la bande d'amis du Barbecue-Club

Pour compléter le lancement du Barbecue-Club, nous avons projeté de faire une Grande Parade... Un périple « champêtre-musical »… Un ami agriculteur d’Injoux, ma prêté son tracteur et une remorque… Pour annoncer le lancement du Barbecue-Club, avec le soutien d’amis et de clients, dont quelques musiciens, la famille… et un petit tonneau de vin rouge pour servir gracieusement, le « pot de l’amitié », nous sommes partis du « Poteau » pour une virée-publicitaire nous menant à Billiat, Villes, Bellegarde-sur-Valserine, Arlod et retour… nous rendions visite aux habitants sur le bords de la route et… ralentissions quelquefois la circulation pour fêter l’événement au son de musiques de jazz et rock… Ce fut une belle partie de plaisir qui est certainement restée ancrée dans la mémoire des participants.


La célèbre 2 CV Rose de Jean-Claude... 1 HF 01
(Peinture de mon Cousin René)


Les groupes de Rock, Pop, Blues…


Nous avions connu le patron du Club 58 de Genève, le Sieur Gertis… avec qui nous avions passé quelques partenariats pour avoir des groupes musicaux entre nos deux Clubs.

C’est comme cela que nous avons reçu quelques bons voire très bons groupes de cette époque… d’origine française, suisse, allemande, autrichienne et anglaise ou écossaise, dont :

Le célébrissime groupe autrichien "The Gamblers" ...

THE GAMBLERS… d'Herbert EBNER, groupe célèbre Autrichien de Hohenems (W.V.D. - Austria)

Les non moins célèbres groupes suisses ...

THE WILD GENTLEMEN…
de notre grand ami de Carouge - Genève, Bernard Gugelmann (célèbre batteur et … photographe à ses heures)… avec Richard North, Jean-Claude Tschanen, et Eckhard Kleslich (Les 4 Gentlemen Sauvages)…
Qui ont enregistrés plusieurs 45 LP

LA PUREE… de Michel Terrettaz de Genève…

THE GROOVES… de Patrick Meylan de Genève…

THE IDEALS… de Laurent Loup de Genève…

THE SECOND CHANCE… de Perez Gnotta du Petit-Lancy – Genève et excellent trio…

THE WOODS… de Jean Wachs de Genève…

Le groupe anglo-saxon ...

THE ZOLL GUTT… Groupe Ecossais… de Georges Caviezel de Fribourg… ayant enregistrés trois 45 LP

Le groupe français ...

"THE X"… d'Alain del Gado, célèbre groupe de Haute-Savoie à Cluses

Le Célébrissime Groupe Anglais
THE WHO


THE WHO… Un accord avait été pris, pour une date, une soirée libre entre deux engagements, que m’avait proposé notre ami Gertis du Club 58 de Genève… Une soirée pour les WHO au Barbecue-Club ! Inouï !!! De plus pour un cachet d’engagement incroyable de 1.000 Francs Français, tous frais compris… oui, vous avez bien lu : MILLE FRANCS de chez nous, [environ quatre fois le coût d’un groupe de renommée régionale]. C’était un cadeau que me faisait mon ami Gertis. Pour des raisons de timing, le contrat n’a pas pu être finalisé, mais cet accord était bel et bien réel… Nous étions tous dingues à l’idée de les recevoir…

"Que serait-il advenu de notre « boîte » après leur passage ?" ... Dieu seul le sait.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 16 Juin - 11:22 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> "L'Epopée du Barebecue-Club" -> Histoire du Barbecue-CLub Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com